Meditation

QU’EST-CE QUE LA MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE ?

Je vous propose la définition de Christophe André, médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne à Paris, auteur de nombreux ouvrages sur la méditation :

« Méditer, c’est s’arrêter et être dans l’instant présent,

méditer c’est s’arrêter et observer les yeux fermés, ce qui se passe en soi, au niveau de sa respiration, de ses sensations corporelles, du flot incessant de ses pensées et observer autour de soi ( les sons, les odeurs) seulement observer, sans juger, sans attendre quoi que ce soit, se focaliser sur l’instant présent, c’est tout »

La méditation est donc un entrainement attentionnel , c’est être présent à ce que l’on fait.

Pleine conscience qui se traduit par mindfulness en anglais, est ainsi la conscience qui se manifeste lorsque l’on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l’expérience du moment présent.

Pour moi, entraîner son attention permet de vivre pleinement, en étant plus présent et plus conscient. Méditer c’est aussi cheminer vers soi, se sentir vivant, prendre soin de soi. C’est aussi créer un espace à l’intérieur de soi, un espace de respiration.

Méditer, c’est le bonheur d’être présent ici et maintenant
Méditer, c’est rencontrer ce que l’on est
Méditer, c’est se recentrer sur l’essentiel

Méditer, c’est s’ouvrir à soi et aux autres

 

LES ORIGINES DE LA MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE

Les pratiques de méditation de pleine conscience trouvent principalement leurs origines dans les traditions orientales et en particulier celle du Dharma (enseignements de la voie du Bouddha). Ces enseignements perdurent depuis 2600 ans. Mais on trouve également des pratiques similaires dans d’autre traditions spirituelles.

En France, c’est le moine bouddhiste vietnamien Thich Nhat Hanh, qui a développé et enseigné depuis 1972 la méditation de pleine conscience au service des laïcs. Il a été l’un des premiers à utiliser et à diffuser le terme de « pleine conscience ».

Puis par la suite, en 1979, Jon Kabat-Zinn, médecin psychiatre, pratiquant lui-même le yoga et la méditation, a eu l’intuition d’adapter ces pratiques dans le contexte hospitalier où le stress est très présent, en proposant un protocole précis: le MBSR.

Enfin c’est grâce au Docteur Christophe André que la méditation s’est développé en France à partir des années 1990. C’est avec ce dernier que j’ai découvert la méditation, j’ai donc une tendresse toute particulière pour lui !

EN QUOI CONSISTE LA PRATIQUE DE LA MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE ?

La méditation de pleine conscience entraîne notre capacité d’attention et de discernement à ce qui est présent dans l’instant (nos pensées, nos émotions, nos sensations physiques, mais également l’environnement et les relations) en y intégrant une dimension d’éthique et de bienveillance.

C’est une pratique accessible à tous qui s’apprend à travers des méditations formelles (méditation) ou des pratiques informelles (présence dans les activités du quotidien).

C’est à travers des exercices simples de relaxation, de respiration, de méditation que je vous propose d’intégrer pleinement dans votre quotidien la pleine conscience et la pleine présence. C’est pour moi une nouvelle façon de vivre en étant pleinement présent dans toutes vos activités quotidiennes comme marcher, manger, se laver…

La pratique de la pleine conscience permet de mobiliser nos ressources internes, notre capacité de résilience au stress, notre clarté d’esprit, notre calme intérieur, notre bienveillance. C’est la relation que nous entretenons à nous-mêmes, aux autres et au monde qui progressivement peut changer et s’apaiser, en comprenant plus clairement ce qui est à l’origine de notre stress et de nos insatisfactions.